160715 - Inceste : le crime du silence

C’est sans doute l’un des tabous les plus anciens de nos sociétés, l’un des crimes les plus primaires et pourtant, il perdure. L’Outre-mer n’est pas à l’abri, que ce soit aux Antilles ou en Polynésie… Pourquoi l’inceste existe-il encore aujourd’hui ? Qui sont les victimes et peuvent-elles survivre à un tel traumatisme ? Comment alors certaines d’entre-elles réussissent à vivre à nouveau et fonder une famille ? Peuvent-elles pardonner à leur bourreau ? Que prévoit la justice face à un tel crime ? Cette semaine, « Dieu m’est témoin » refuse le silence et donne la parole à Lydia Reine.

Lydia Reine, énergique Guadeloupéenne, aujourd’hui mère de famille et jeune grand-mère, viendra nous raconter son calvaire. Violée par son père dès l’âge de 8 ans, elle nous dira comment elle a trouvé la force de dire l’indicible, quand ses deux petites sœurs ont vécu elles aussi le même cauchemar. Elle nous racontera comment elle a réussi à tenir debout, grâce notamment au livre qu’elle a pu écrire Parler pour ne pas mourir. Elle nous dira aussi comment elle a pu pardonner à son père et comment sa foi l’aide aujourd’hui dans son quotidien.

Nous écouterons aussi un autre témoignage d’une jeune femme à La Réunion qui, après plusieurs tentatives de suicide et grâce à une prise en charge psychologique, commence enfin à pouvoir parler. De façon anonyme, elle nous dira comment, aujourd’hui, elle survit.

Nous irons en Martinique rencontrer Fabienne Sainte Rose, présidente de l’AIVI, Association des 1001 victimes de l’inceste. Elle nous dira pourquoi en tant que victime, elle a créé ce groupe de parole.

Nous serons aussi connectés avec la Polynésie, qui n’est pas épargnée par ce fléau. C’est une sociologue en milieu carcéral, Nadine Collorig, qui nous parlera de son travail de thèse auprès des auteurs d’inceste. Elle nous aidera à comprendre pourquoi l’inceste existe dans la société polynésienne et, contrairement aux idées reçues, qu’il n’est pas plus répandu que dans d’autres régions de France ou d’Outre-mer.