Souvent, les proches aidants témoignent d’un besoin de partager les difficultés du quotidien, d’être écoutés, informés et orientés vers une offre d’accompagnement qui facilite leur rôle. Pour les soutenir, le gouvernement a lancé 17 mesures qui doivent être mises en place entre 2020 et 2022.

MESURE N°1

Mise en place d’un numéro téléphonique national de soutien des proches aidants pour assurer un premier niveau d’information et les orienter vers des interlocuteurs de proximité. Un seul et même numéro gratuit, accessible tous les jours de 8h à 22h : 0 805 38 14 14

MESURE N°2

Création d’un réseau de lieux d’accueil labellisés « Je réponds aux aidants », pour recevoir les proches aidants et les orienter dans le paysage des aides.

MESURE N°3

D’ici 2022, création d’une plateforme digitale « Je réponds aux aidants » qui permettra d’identifier l’offre d’accompagnement près de chez soi.

MESURE N°4

Diversification et déploiement des offres d’accompagnement par des professionnels et des pairs dans tous les territoires : soutien psychologique, collectif et individuel, sensibilisation et formation avec un objectif de + 450 000 aidants accompagnés d’ici 2022.

MESURE N°6

Un congé de proche aidant peut être pris à l’arrivée en entreprise.

MESURE N°7

Pour éviter une baisse des allocations, les périodes de congé proche aidant ne comptent plus dans le calcul des droits au chômage.

MESURE N°8

Prise en compte automatique du congé de proche aidant, indemnisé au titre des droits à la retraite.

MESURE N°9

L’assouplissement du congé de présence parentale et de l’allocation journalière de présence parentale, qui peuvent être pris de façon fractionnée, par demi-journées.

MESURE N°10

En 2021, facilitation des parcours professionnels des aidants qui ont dû arrêter de travailler pendant longtemps pour accompagner un proche.

MESURE N°11

Soutien aux proches aidants inscrit parmi les thèmes de la négociation obligatoire dans les entreprises et parmi les critères de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.

MESURE N°12

Sur la période 2020 – 2022, adossé à un financement supplémentaire de 105 M€, lancement d’un plan national de renforcement et de diversification des solutions de répit.

MESURE N°13

A travers une enquête de Santé publique France, Appréhension des risques qui pèsent sur la santé des proches aidants.

MESURE N°14

Instauration d’un « réflexe proches aidants » chez les professionnels de santé ou d’accompagnement.

MESURE N°15

En application de la loi du 22 mai 2019, identification du rôle de proche aidant dans le dossier médical partagé.

MESURE N°16

Sensibilisation des personnels de l’Éducation nationale, pour repérer et orienter les jeunes aidants, grâce à des outils efficaces et co-construits avec le monde associatif.

MESURE N°17

Aménagement des rythmes d’étude pour les étudiants aidants.

 

Source : ministère des solidarités et de la santé