Sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face est l’une des plus grandes mystiques du XIXème siècle, malgré sa courte vie, puisqu’elle est morte à 24 ans de la tuberculose. Décédée en 1897, elle a été canonisée en 1920. La dévotion à sainte Thérèse est présente sur les 5 continents. Voici 5 choses à savoir concernant cette jeune carmélite mondialement célèbre et vénérée.

 

  1. Sainte Thérèse de Lisieux a beaucoup écrit
    Ses écrits autobiographiques désignés sous le terme Manuscrits A, B et C ont été compilés après sa mort en un seul volume découpé en chapitres pour être publié sous le titre « Histoire d’une âme ». Depuis sa première parution en 1898, son ouvrage a été vendu à 500 millions d’exemplaires et traduit en plus de quarante langues.  Par ailleurs, Sœur Thérèse a écrit plus de 250 lettres, 62 poésies, 8 pièces de théâtre et 21 prières.
  1. Thérèse est docteur de l’Eglise

    C’est Jean-Paul II qui la proclame 33ème docteur de l’Eglise en 1997. C’est la troisième femme à obtenir ce titre avec sainte Thérèse d’Avila et sainte Catherine de Sienne. L’Eglise lui reconnaît ainsi une autorité particulière de témoin de la doctrine, en raison de la sûreté de sa pensée, de la sainteté de sa vie et de l’importance de son œuvre.

  2. La petite Thérèse est patronne des missions depuis 1927 alors qu’elle n’est jamais sortie de son couvent

    De santé fragile, elle ne pouvait pas voyager malgré son désir que de plus en plus de personnes, partout dans le monde, connaissent l’amour de Jésus. Deux prêtres, l’abbé Maurice Bellière, missionnaire en Afrique, et l’abbé Adolphe Roulland, envoyé en Chine, deviennent pour elle des petits frères spirituels. Elle prie spécialement pour eux, les encourage, les soutient. Ils lui signifieront de son vivant toute leur reconnaissance. L’abbé Roulland témoignera à son procès de canonisation.

  3. Les reliques de sainte Thérèse voyagent sans cesse

    Elles ont commencé à voyager en 1944 lorsqu’elle a été nommée patronne secondaire de la France. A la fin de la seconde guerre mondiale, un tour du reliquaire a été organisé à travers les diocèses de France afin de la remercier pour la paix. Aujourd’hui, les reliques de sainte Thérèse de Lisieux ont traversé une soixantaine de pays sur les cinq continents.

  4. La basilique de Lisieux qui abrite ses reliques est le deuxième sanctuaire de France après Lourdes

    Edifiée en l’honneur de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face, elle reçoit près d’un million de visiteurs par an. C’est l’une des plus grandes églises construites en France au XXème siècle.