Pour l’église catholique, l’Eucharistie est affirmée par Vatican II comme « la source et le sommet de toute la vie chrétienne ». La communion occupe donc une place primordiale dans la vie de tout fidèle catholique.

Pourtant beaucoup de pratiquants ignorent les 5 choses insolites suivantes qui ont ponctué son histoire :

  1. Les hosties n’ont pas toujours été rondes

    Les hosties rondes ne sont apparues qu’au cours du 12ème siècle. Avant, on prenait du pain ordinaire pour célébrer l’Eucharistie même si Jésus a probablement pris du pain sans levain, selon la coutume de la Pâque juive.

  2. L’utilisation du vin blanc date de la Renaissance

    Le vin blanc pour la messe a été adopté au 16ème siècle par pragmatisme.  Avant, les prêtres buvaient du vin rouge dont les taches sont beaucoup plus visibles.

  3. L’homélie disparut au cours du Moyen Âge

    L’homélie existait dès les premiers siècles de l’Eglise Catholique mais elle disparut au cours du Moyen-Âge pour laisser la place à des commentaires en dehors de la messe. C’est Vatican II qui a redonné ses fondements bibliques à la pratique homilétique.

  4. Au début de l’Eglise, la communion était célébrée chez l’habitant

    L’Eucharistie était célébrée chez l’habitant jusqu’au début du 4e siècle. Les églises en tant qu’édifices où les fidèles se réunissent n’existaient quasiment pas. Les premières églises connues sont celles de l’Antiquité tardive comme le Saint Sépulcre à Jérusalem (330).

  5. La généralisation de la communion date du 20ème siècle

    A partir du Moyen Âge, et jusqu’au début du 20ème siècle, les fidèles communiaient très peu. Lorsqu’ils le faisaient, ce n’était pas au cours de la messe à laquelle ils assistaient.