En raison de la pandémie, la communauté chinoise de La Réunion révise l’organisation des festivités du Nouvel An. Elle s’adapte aux mesures édictées par le préfet de La Réunion.

Cette nouvelle année du buffle de métal qui débute le 12 février 2021 doit d’abord se fêter en famille. La danse du lion dans les commerces est reportée. Elle doit se produire en privé, sans public et en petit comité dans certains temples, selon un contrôle sanitaire très strict.

Quelques festivités maintenues dans le plus grand respect des gestes barrières

Toutefois, à Saint-Denis, l’exposition « COM 1 ROC – Mémoire de l’immigration chinoise à La Réunion » est à découvrir depuis le 11 février 2021. Elle retrace l’arrivée des premiers chinois à La Réunion. Des immigrés chinois d’Outre-Mer baptisés COM jusqu’aux ROC, les réunionnais d’origine chinoise, cette rétrospective suit leur évolution statutaire et sociétale à travers les générations.
A Saint-Paul, le Nouvel An Chinois s’articule autour de différents temps forts. La ville organise notamment l’exposition Boutiks Fonnkér, des démonstrations d’arts martiaux ou de musique traditionnelles de l’Empire, la projection du film « Sur la route des engagés chinois » et enfin des ateliers de calligraphie.

Le Nouvel An Chinois : une tradition à La Réunion

Sur l’île, de nombreux moments festifs comme les danses de dragons pour chasser les mauvais esprits ou bénir les maisons marquent traditionnellement le Nouvel An Chinois ou la fête du printemps. Habituellement, des défilés, des spectacles de musique et des démonstrations d’arts martiaux sont également au programme. Cette célébration de la nouvelle année dure généralement plusieurs jours. Les pétards se font entendre dans toutes de nombreuses villes.

L’année du buffle de métal

Selon l’astrologie chinoise, 2021 est l’année du Buffle de métal. Méthodique et discipliné, le Buffle incite à redoubler d’ardeur et d’efforts pour donner de l’ampleur à des projets innovants. Cette année sera donc placée sous le signe du labeur.