En Martinique, la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus a provoqué un raz-de-marée économique et social. Les associations caritatives font front pour venir en aide à ces nouveaux démunis. Et les demandes d’aide alimentaire ont littéralement explosé. 

Depuis le début de la crise sanitaire, les associations caritatives de Martinique font face à des demandes toujours plus nombreuses d’aide alimentaires. Car l’épidémie de coronavirus a encore affaiblit les travailleurs les plus pauvres. Chômage partiel ou total, perte d’emploi, fermeture de la restauration scolaire…Les familles qui étaient déjà dans une grande précarité se retrouvent dans une situation dramatique. D’autant plus qu’avec la crise, les prix de certaines denrées alimentaires se sont envolés.

L’archévêché de Martinique associé à la Croix-Rouge, la Société Saint-Vincent-de-Paul en partenariat avec les CCAS, l’Acise (Association Citoyenne pour l’Insertion Solidaire et Economique) ou encore le Secours adventiste…Tous ont augmenté leur distribution d’aide alimentaire sur Fort-de-France. Nous avons rencontré les bénévoles de cette association qui sont au front pour venir en aide aux plus démunis.