Pour éviter une deuxième vague de cas de coronavirus, plusieurs territoires ultramarins ont opté pour le port du masque obligatoire en extérieur. C’est le cas de la Martinique et de la ville des Abymes en Guadeloupe.

Avec la découverte de nouveaux foyers de contamination, le Préfet de Martinique et l’ARS ont durci depuis ce lundi 10 août les mesures barrières contre la Covid-19. Ainsi depuis le 10 août, le port du masque devient obligatoire dans les rues et les zones piétonnes, mais aussi aux abords des marchands ambulants, des marchés couverts et des marchés aux poissons du département.

En Guadeloupe, la commune des Abymes est la première commune de l’île à avoir adopter la mesure. A Saint-Denis de La Réunion, la maire Ericka Bareigts est favorable elle aussi au port du masque obligatoire.

Cette mesure fait partie des souhaits exprimés par le Premier Ministre lors de sa visite au CHU de Montpellier ce mardi. Jean Castex a en effet demandé que chaque Préfet rencontre les élus locaux pour évoquer la possibilité d’étendre le port du masque dans les lieux publics.