Dans une note publiée mardi 29 décembre, le Vatican plaide en faveur de la vaccination sans ambiguïté.

« La Covid-19 est en train d’intensifier une triple menace de crises simultanées et interconnectées au niveau sanitaire, économique et écologico-sociale, avec de graves répercussions sur les plus pauvres et les plus vulnérables », indique en préambule cette note de la commission Covid-19 créée par le pape en avril dernier pour réfléchir au « monde d’après », en collaboration avec l’Académie pontificale pour la vie.

La commission, qui fait partie du Dicastère pour le Service du Développement humain intégral, ajoute « Nous ne pensons pas que le refus d’un vaccin puisse être considéré comme une position prophétique. » Ce document rappelle également qu’entreprendre « les actions immédiatement nécessaires pour répondre à la pandémie » implique d’avoir à l’esprit « aussi ses effets sur le long terme ». Ce texte rappelle que les vaccins sont un outil essentiel pour vaincre la pandémie.

Pour le Vatican, priorité à la distribution du vaccin

Ce texte fait écho au récent Message de Noël Urbi et Orbi du Pape François. Les leaders mondiaux sont appelés à résister à la tentation d’adhérer à un « nationalisme des vaccins », et les États nationaux sont appelés à coopérer. « Aujourd’hui, en cette période d’obscurité et d’incertitude due à la pandémie, plusieurs lueurs d’espoir apparaissent, comme les découvertes de vaccins. Mais pour que ces lumières illuminent et apportent de l’espoir au monde entier, elles doivent être accessibles à tous », avait souligné le Pape.