Pour cette édition 2017 de Dipavali, la fête de la lumière, les Tamouls de La Réunion  en costume traditionnel font des processions nocturnes et allument chez eux de petites lampes de terre cuite.

Le Dipavali est une fête tamoule de la lumière. Selon la mythologie hindoue, les dieux supplièrent Krishna de débarrasser le monde du démon Naraka qui tourmentait le ciel et la terre. Une nuit, Krishna décapita le tyran avec son disque divin, le tchakra. Au plan symbolique, la nuit représente l’ignorance de l’être humain de son essence divine, et le tchakra la connaissance qui tranche cette ignorance.

Ils font mémoire du Ramayana : Rama, avatar de Vishnou (l’une des figures de la « trinité hindoue »), détruit le mal absolu personnifié par le démon Ravana. Avec son épouse Sita, Rama retourne vainqueur vers son royaume et le peuple libéré éclaire sa route par des petites lampes à huile sur son chemin.

Merci à Fabrice Syndraye pour ces photos !