Comment l’Eglise accueille-t-elle les divorcés aujourd’hui ? Les propos du Saint-Père au début de son pontificat, sur l’accompagnement des divorcés ont-ils été entendus ? Peut-on communier quand on est divorcé-remarié aujourd’hui et à quelles conditions ? Dieu m’est témoins’interroge cette semaine, sur la place des divorcés au sein de l’Eglise, qu’ils soient seuls ou remariés. Le père Bernard Michollet, membre du réseau SéDiRe (Séparé, Divorcé, Remarié), nous expliquera comment il travaille sur les modalités d’accompagnements au sein des équipes de laïcs et de prêtres. Il nous dira l’urgence de passer d’un schéma légaliste à une autre forme d’approche plus pastorale ; rappelant que la miséricorde doit être au cœur de la discipline de l’Eglise. A ses côtés, Frédérique Martot-Grandin, martiniquaise divorcée, et maman de deux enfants, viendra nous raconter commet elle vit sa nouvelle situation familiale dans sa vie de chrétienne. Nous entendrons le témoignage de Marie-Anne et Jean Boyer, couple de divorcé-remarié, à La Réunion ; témoignage où la souffrance et la culpabilité reste présente. Nous serons connectés tout au long de cette émission avec Mgr Jean-Paul Vesco, dominicain et évêque d’Oran. Il nous aidera à décrypter la dernière exhortation apostolique du pape François.