Qu’appelle t’on les « évasanés ou evazan» ? Qui prend en charge ces évacués sanitaires ?  Comment sont-ils accueillis en métropole ? Et dans quelles conditions passent-ils leur séjour ?

Cette semaine Dieu m’est témoin s’intéresse à tous ceux qui sont obligés de partir loin de chez eux pour se faire soigner ailleurs faute de structure de soin suffisante localement.

Et pour parler de cette situation très répandue dans nos territoires d’Outre-mer, Kie Kohu Moe Tini et Yvonne Yoldi seront sur le plateau. Kie, jeune marquisien de 24 ans, évasané depuis son plus jeune âge, nous racontera comment se passe sa vie à Paris, entre l’hôpital et la résidence où il vit depuis plus de deux ans. Yvonne, aide-soignante à l’hôpital Paul Brousse à Villejuif, nous racontera pourquoi elle a créé “Le bon accueil”, une association d’aide aux familles de malades. Nous rencontrerons Jean Ajapuhnya, de Nouvelle-Calédonie, greffé du cœur, il revient en France métropolitaine pour être suivi. Nous parlerons également de l’accueil des enfants mahorais et de leur famille, lorsqu’ils quittent Mayotte pour se faire soigner à La Réunion.