Pourquoi le pape François a-t-il organisé un synode des jeunes ? Quel est le but d’un synode et a-t-il force de loi ? Quelles ont été les revendications des jeunes ? Quelles suites faut-il attendre à ce rassemblement ?

Cette semaine, Dieu m’est témoin, cherche à comprendre ce qu’a été ce synode des jeunes. Pour cela, deux jeunes nous rejoignent : Alexyah Durbant, qui est étudiante en 1ère année de droit et de sciences politiques à la Catho de Paris. Cette guadeloupéenne de 18 ans regrette qu’on ne leur donne pas plus de responsabilités au sein des paroisses. A ses côtés, Maureen Lachiver, étudiante en 4ième année de médecine à Lille. Cette martiniquaise de 21 ans, nous expliquera pourquoi, elle trouve que l’Eglise n’est pas assez attractive pour les jeunes. Toutes les deux ont répondu au questionnaire pré-synodal proposé par leur diocèse et espèrent des changements dans l’Eglise. Pour répondre à ces étudiantes, nous serons connectés depuis la Martinique, avec Mgr David Macaire, archevêque de Fort-de-France. Il a participé au synode sur : « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » à Rome. Nathanaël Lamataki, seul représentant de l’Océanie au synode, sera également avec nous depuis Païta, en Nouvelle-Calédonie. Il nous parlera de son expérience du synode et de sa rencontre avec le pape.