En Martinique, le monastère Notre-Dame du Mont des Oliviers, à Terreville et le monastère Sainte-Marie des Anges, à Boutbois accueillent ceux qui ont envie de vivre un temps de retraite spirituelle.

Une retraite spirituelle est un temps privilégié, d’une durée de quelques jours à plusieurs semaines au cours de laquelle on se met en retrait de ses activités ordinaires pour se consacrer exclusivement à la réflexion, la méditation et la prière. La retraite se présente donc comme un temps à la fois de rupture et d’approfondissement. En Martinique, deux monastères bénédictins, celui de Notre-Dame du Mont des Oliviers, à Terreville et celui de Sainte-Marie des Anges, à Boutbois ouvrent leur portes à ceux qui ont envie de vivre cette expérience.

Le monastère Sainte-Marie des Anges

Les moniales bénédictines sont présentes au Prieuré Sainte-Marie des Anges, à Bout-Bois, au Carbet, depuis 45 ans : c’est le 9 juillet 2016 qu’elles ont fêté le 40ème anniversaire de leur fondation lors d’une messe présidée par Mgr David Macaire en présence de Mère Claire de Sazilly, Abbesse de Sainte Cécile de Solesmes.

C’est en effet en 1976, pour répondre à l’attente de plusieurs Martiniquaises, alors moniales à l’Abbaye Sainte-Cécile de Solesmes, que le Prieuré de Sainte-Marie des Anges a été fondé. Situé sur les hauteurs de la commune du Carbet, ce monastère est un lieu de calme et de sérénité où l’on découvre un merveilleux panorama tant sur la montagne que sur la mer Caraïbe, un site qui n’attendait que des voix humaines pour faire monter la louange de la création vers son Créateur. C’est la mission principale de la communauté des moniales qui, 7 fois le jour, allient le recueillement du chant grégorien à la psalmodie en français. Appliquant la devise de Saint benoît, « Prie et travaille », elles ont créé un atelier de confection de confitures, destiné à subvenir à leurs besoins, et elles réalisent aussi des chapelets.

Le monastère Notre-Dame du Mont des Oliviers

Pour leur part, les bénédictins du Monastère Notre-Dame du Mont des Oliviers ont fêté le 50ème anniversaire de leur arrivée de Saint-Pierre à Terreville au mois de décembre 2015. Les moines cultivent, élèvent quelques bêtes, travaillent dans des ateliers de menuiseries, fabriquent des cierges et produisent un miel excellent.

Le monastère a été créé par Dom Léonce Crenier qui après avoir démissionné de son rôle de prieur conventuel de St-Benoît-du-Lac, dans la Province de Québec, s’est laissé convaincre de créer un monastère en Martinique, par un autre frère bénédictin martiniquais.
Peu enthousiaste au début, il laissa ce frère écrire à l’Évêque de Martinique qui trouva l’idée intéressante.

La premier monastère fut installé dans les années 1947 à Saint Pierre. Malheureusement la forte chaleur, le bruit des récréations d’une école et les clameurs de la foule provenant du stade rendait le lieu peu adapté au besoin de la vie monarcable. Après des travaux, le monastère fut transféré le 31 juillet 1965. Terminé en 1968, l’église du Prieuré fut consacrée en 1972.

Monastère Sainte-Marie-des-Anges :
Monastère des bénédictines
Quartier Bout-Bois
97221 – Le carbet
Tél. : 05 96 78 17 57
E-mail : monmarieanges@wanadoo.fr

 

Monastère Notre-Dame du Mont-des-Oliviers :

Monastère des bénédictins de Terreville
Quartier Bel-Air
97233 – SCHOELCHER
Téléphone : 0596 52 09 48
E-Mail : benedictin.terreville@wanadoo.fr