Dieu m'est témoin

Faut-il avoir peur du diable ?

Replay

Parle-t-on trop ou pas assez du Diable ? Faut-il en avoir peur ? Comment peut-on le combattre ? A-t-il une influence dans nos vies quotidiennes ? L’Eglise donne-t-elle des moyens efficaces pour lutter contre Satan et ses œuvres ?

Cette semaine, ce n’est plus au théologien mais au pasteur que nous posons ces questions.

Le père Elvis Elengabeka, spiritain et enseignant à l’Université Catholique de Paris, nous accompagnera pour ce deuxième volet de notre catéchèse cathodique.

Nous serons connectés depuis la Guadeloupe avec Max Bélaise, philosophe, anthropologue et spécialiste des questions de transmission des croyances. Il nous expliquera pourquoi la présence du magico-religieux est si forte dans des îles, pourtant très catholiques.

Nous irons également à La Réunion pour découvrir une séance de désenvoutement, opérée par le père Glénac et son assistante.

Découvrez le 1er volet de notre catéchèse cathodique : Le diable existe-t-il ?

Le Diable existe-t-il vraiment ? Qui est-il ? Et comment le nommer : démon, Malin, esprit mauvais, ennemi, Satan ? Dieu a-t-il créé le Diable ? Quelle place occupe-t-il dans les Ecritures ? Faut-il y croire, en avoir peur et faut-il le chasser ? Quelle perception en avons-nous en Outre-mer ? Des questions tout aussi passionnantes que dérangeantes auxquelles nous allons répondre cette semaine, dans le premier volet de cette nouvelle catéchèse cathodique.

Le père Elvis Elengabeka, spiritain et enseignant à l’Université Catholique de Paris, nous expliquera quelle est la « place » du Diable dans la Bible et nous aidera à répondre à la question : pourquoi le Christ lui-même a-t-il été tenté par le Diable ?

Nous serons aussi connectés avec Ingrid Edouard, en formation pour devenir éducatrice spécialisée. Originaire du Lamentin, elle nous parlera de sa propre expérience de la tentation et du combat spirituel.


Réagissez et laissez un commentaire

Votre commentaire a bien été pris en compte !

Il sera publié dans les jours à venir.