Dimanche 25 septembre, des centaines de fidèles se retrouvent à Matoury, en Guyane, lors d’une messe en plein air, pour célébrer la fête de Saint-Michel. Comme chaque année, plusieurs dizaines d’entre eux rejoignent Matoury à pied depuis Cayenne.

Copyright : CFRT (Hugues Lefebvre)

Eglise Saint-Michel à Matoury

Matoury était le nom du chef des Kaliñas, les Amérindiens, qui vivaient dans ce secteur à l’arrivée des Européens. Ce sont les Hollandais qui s’installèrent les premiers dans ce quartier et le mirent en valeur dès le milieu du XVIIe siècle.

La première église dédiée  à Saint-Michel fut construite dès 1662, il y a plus de 350 ans. Pendant le XVIIIe siècle, jusqu’au creusement de la crique fouillée, qui marque aujourd’hui la limite avec Rémire-Montjoly, Matoury était le passage obligé pour les colons de Cayenne qui voulaient rejoindre la rivière du Mahury. La commune de Matoury dans son périmètre actuel fut instaurée en 1879.

Copyright : CFRT (Hugues Lefebvre)

Saint Michel terrassant le dragon

Matoury était à l’origine un village d’Amérindiens. Pour mieux les connaître, regardez l’émission que Dieu m’est témoin a consacré au premier peuple de Guyane.