Le 29 juillet, les wallisiens et futuniens célèbrent leur fête du territoire ! Le 29 juillet 1961 Wallis-et-Futuna  accédait au statut de Territoire d’Outre-mer. Depuis ce jour, les deux îles sont françaises mais ont gardé  leurs rois, leurs chefferies et leurs coutumes. C’est le seul territoire où république et monarchie se côtoient.

Chaque année les habitants de l’archipel célèbrent l’évènement, avec leurs traditions religieuse et coutumières comme le fameux kava et le katoaga.


Foi et coutume : un mariage heureux ?
L’année dernière, nous nous intéressions à la foi des Wallisiens et des Futuniens.
Comment, au cœur du Pacifique, cet archipel  est-il devenu à 99 % catholique ? Quelle empreinte les maristes ont-ils laissée et quel rôle Saint Pierre Chanel,  le 1er martyr d’Océanie, joue-t-il dans cette ferveur ?
Comment la foi des Wallisiens et des Futuniens s’exprime-t-elle à travers leur culture ? Quelle est la place de la coutume dans leur foi ? Les jeunes Wallisiens sont-ils aussi fervents que les anciennes générations ? Toutes ces questions, nous les posons à Mikaele Tui, adjoint aux affaires culturelles de la préfecture de Wallis et Futuna et à Jimmy Vakauliafa, consultant en intelligence économique.
A l’occasion du 175e anniversaire de la mort de Saint Pierre Chanel, nous allons aussi à Cuet, lieu de naissance du martyr océanien, retrouver les Wallisiens présents pour ce pèlerinage.

Nous irons également en Nouvelle-Calédonie, rencontrer les Wallisiens de Nouméa.
Nous verrons comment, grâce à la coutume, les églises se construisent.

 

Découvrez quelques images des festivités de 2016

Crédit photo : Jimmy Vakauliafa