L’Outre-mer n’est malheureusement pas épargné par le phénomène de la violence conjugale. Alors qu’en France, une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son compagnon, nous avons rencontré en Guadeloupe l’association “Initiative Eco” qui organise depuis deux ans seulement, des “stages de responsabilisation” pour les maris violents.

 Pour voir l’émission « Le combat des femmes battues en Outremer » dans son intégralité cliquez ici

En France, une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son compagnon et l’Outre-mer n’est malheureusement pas épargné par ce phénomène. Alors que La Réunion se classe au troisième rang des départements français où les violences conjugales sont les plus nombreuses, le gouvernement a annoncé en novembre dernier qu’il allait investir 800.000 euros supplémentaires dans les régions d’Outre-mer pour lutter contre les violences conjugales.

Nous recueillons sur le plateau de Dieu m’est témoin, le courageux témoignage d’une femme qui a subi les coups de son compagnon pendant des années.

Nous recevons aussi Geneviève Payet, Réunionnaise et présidente de l’association VIF (Violence Intrafamiliale).

A La Réunion, où 15% de femmes sont victimes de violences conjugales, nous allons à la rencontre des membres de l’association CEVIF dans leur travail de sensibilisation à la violence auprès des écoliers de l’île.