Le premier avion vers l’Outre-mer a décollé vendredi 26 juin à destination de Pointe-à-Pitre. Au total, sept vols étaient programmés ce jour en direction de Fort-de-France, Pointe-à-Pitre, Cayenne et La Réunion

1h20 : c’est le retard avec lequel est parti le premier vol à destination des Outre-mer ce vendredi à Orly. Un vol assuré par la Compagnie Air Caraïbes à destination de Pointe-à-Pitre. L’appareil était complet avec 429 passagers. Depuis près de trois mois, tous les vols au départ de la capitale étaient regroupés à Paris-Charles de Gaulle, pour rationaliser les coûts.

Aéroport de Paris (ADP) prévoit un redémarrage du trafic extrêmement lent. Air Caraïbes et French Bee ont assurer cinq vols durant cette journée de vendredi. Deux vols à destination de Pointe-à-Pitre et un vol à destination de Fort-de-France, de Cayenne et de la Réunion. La Compagnie Corsair annonce deux vols à destination de Pointe-à-Pitre et La Réunion. Enfin, la Compagnie Air France a décidé de maintenir pour le moment tous ses vols au départ de l’aéroport de Roissy. Sept vols en provenance des Outre-mer atterriront également sur les pistes d’Orly.

Reprise progressive avec des mesures sanitaires

Tous les vols seront dans un premier temps regroupés à Orly 3, le terminal flambant neuf. Puis rouvriront progressivement Orly 4, 1 et 2. Des tests virologiques par PCR (dans le nez) sont également effectués. Une antenne sanitaire a été ouverte à l’entrée d’Orly 3. Les résultats sont communiqué à l’arrivée des vol par SMS.

Les passagers à destination de la Guyane doivent justifier “des motifs impérieux d’ordre personnel ou familial, de santé ou professionnel”. La Guyane ayant connu une explosion de cas de COVID-19 ces derniers jours. Mercredi 24 juin, les services de l’ARS Guyane ont enregistré 234 cas supplémentaires en 24 heures. 2.858 personnes ont contracté le virus. 15 malades sont en réanimation.