Le président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, l’archevêque de Los Angeles, José H. Gomez, a félicité  Joe Biden pour son élection. Le candidat démocrate? désigné vainqueur de la présidentielle, est le deuxième dirigeant de l’histoire des États-Unis, après John F. Kennedy, à professer la foi catholique.

Le président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, l’archevêque de Los Angeles, José H. Gomez, s’est réjoui de l’élection du candidat démocrate Joe Biden à la présidence des Etats-Unis, après une campagne chahutée face à Donald Trump et trois interminables jours de suspense avant la proclamation du résultat final.

“Nous remercions Dieu pour les bienfaits de la liberté. Le peuple américain s’est exprimé lors de ces élections. Le moment est venu pour nos dirigeants de se rassembler dans un esprit d’unité nationale et d’engager le dialogue et faire des compromis pour le bien commun. En tant que catholiques et Américains, nos priorités et notre mission sont claires. Nous sommes ici pour suivre Jésus-Christ, pour témoigner de son amour dans nos vies et pour construire son royaume sur terre. Je crois qu’en ce moment de l’histoire des États-Unis, les catholiques ont le devoir particulier d’être des artisans de paix, de promouvoir la fraternité et la confiance mutuelle et de prier pour un esprit renouvelé de vrai patriotisme dans notre pays”, écrit José H. Gomez dans un communiqué.

Respecter la libre expression des opinions

“La démocratie exige que nous nous comportions tous comme des personnes vertueuses et pratiquant l’autodiscipline. Elle exige que nous respections la libre expression des opinions et que nous nous traitions mutuellement avec charité et civilité, même si nous pouvons être en profond désaccord dans nos débats sur des questions de droit et de politique publique”, poursuit-il.

“Nous félicitons M. Biden et reconnaissons qu’il rejoint le défunt président John F. Kennedy en tant que deuxième président des États-Unis à professer la foi catholique. Nous félicitons également la sénatrice de Californie Kamala D. Harris, qui devient la première femme de l’histoire à être élue vice-présidente. Nous demandons à la Bienheureuse Vierge Marie, patronne de cette grande nation, d’intercéder pour nous. Qu’elle nous aide à travailler ensemble pour réaliser la belle vision des missionnaires et des fondateurs des États-Unis : une nation sous Dieu, où le caractère sacré de toute vie humaine est défendu et où la liberté de conscience et de religion est garantie”, conclut-il.

Le deuxième président catholique de l’histoire des Etats-Unis

La religion du président est un sujet-clé aux Etats-Unis. Dans toute l’histoire du pays, seuls deux présidents n’ont pas déclaré d’affiliation religieuse: Thomas Jefferson, élu en 1800, et Abraham Lincoln, élu en 1860. Tous les autres locataires de la Maison Blanche se déclaraient chrétiens, avec une immense majorité de protestants (36 sur 44 présidents).

Joe Biden devient donc le second président catholique de l’histoire des Etats-Unis, 60 ans après le démocrate John Fitzgerald Kennedy. La religion catholique est pourtant bien implantée aux Etats-Unis, 20% des Américains se définissant comme catholiques.